jeudi 5 février 2015

A la source

 
Renaud Dutreil, homme d'affaires, ancien ministre de la Fonction Publique puis des PME sous Jacques Chirac (2002 à 2007), est depuis quelques semaines l’actionnaire unique de Fontaine Jolival, l’eau de source de Vœuil-et-Giget, près d'Angoulême (16), sur laquelle avaient lorgné, en leur temps, Bernard Tapie et son fils. L’ancien ministre, qui avait dirigé la filiale américaine de LVMH après avoir quitté la vie politique en 2008  a déjà une stratégie pour relancer l’entreprise Jolival. Son objectif prioritaire est d’augmenter la zone de chalandise en couvrant l’arc atlantique depuis la Vendée jusqu’au sud de Bordeaux. L’entreprise, qui occupe un réseau d’anciennes carrières et emploie désormais 16 personnes, va parier sur la diversification. L’objectif étant de lancer de nouveaux produits comme des boissons aromatisées. Habitant toujours à New York, Renaud Dutreil vise le marché américain d’ici à 2016, en positionnant Jolival comme un produit faisant partie du « patrimoine » et en mettant en avant l’histoire de l’entreprise. Le nouveau packaging des bouteilles Jolival reprend d'ailleurs les formes du Chrysler Building à New York.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laisser un commentaire/Poser une question